Vimy (61)

Restauration du Monument Canadien

• Client / Maître d’Ouvrage : Anciens Combattants Canada
Travaux Publics Services Canada
• Architecte mandataire : Lefèvre-Architectes
• Architecte associé : Julian Smith & Associates (Ottawa)
• BET Structure : Bureau Michel Bancon
• Ingénieur pierre : Alain Bouineau 
• Economiste : Cabinet Maurice Virtz
• BET Fluide : BET Choulet
• Scenographe : A Propos Planning (Ottawa)
• Paysagiste : Peters Farevaag Smallenberg (Vancouver)
• Bureau de contrôle : Veritas
• Coordonnateur SPS : Coshytec
• Entr. générale : Group Monument Vandeckerkhove (Belgium)

Participation : Participation au chantier en tant que collaborateur de Lefèvre-Architectes

Montant des travaux : 13 M € H.T.
Réalisation : 2005 - 2007

Vimy est un lieu d'importance pour les Canadiens. Lieu historique de la Bataille de la Somme (l’une des grandes batailles de la 1ère Guerre Mondiale), Vimy est également le symbole du sacrifice des soldats canadiens et le lieu de naissance historique de la Nation canadienne.

Un concours est organisé en 1921 pour construire un monument au milieu du champ de bataille. Le lauréat est un architecte également sculpteur : W. S. Allward. L’édifice est inauguré en 1936, après plus de 10 ans de travaux. Allward conçoit son monument comme une grande sculpture blanche monolithe ponctuée de groupes sculptés allégoriques à connotation pacifique. Ce message est accentué par des emblèmes sculptées : épées brisées et canons entourés de lauriers. Les noms des 11283 soldats sans sépulture sont également gravées sur les parements du soubassement.

Le monument a une âme en béton armée, laquelle a été coffrée à même l’habillage de pierre. Cette mise en œuvre a eu pour conséquence de graves pathologies dès la construction.
Le projet de restauration s’attache à dissocier les parements de pierre de la structure en béton afin de libérer la contrainte des pierres. Pour cette raison, il est nécessaire de déposer toutes les pierres, mis à part les sculptures et les deux pylônes prévus à restaurés en place. Les pierres altérées seront remplacées par la même pierre d’origine issue d’une carrière en Croatie. Les noms gravés seront restitués selon la typographies d’origine.

Ce projet a été conçu afin de respecter les différentes significations du monument : sa valeur de remémoration et sa valeur historique, mais également ses qualités artistiques et architecturales.

< retour aux images
Élévation Nord. <br />
D'après relevé d'état des lieux.
Le monument avant travaux.
Installations de chantier.
La statue du Canada.
Montage du parapluie.
Le mur avant. Échafaudages en cours de pose.
Dépose du parement en pierre.
Statue de la Femme. Dépose des pierres.
Remontage, mur témoin.
Pylônes, statue de la Justice.
Mur avant, repose des pierres.
Statue de l'Homme. Pierres reposées.
Repose des pierres.
Mur avant, restauration des sculptures.
Pylônes, dépose de la statue de la Paix.
Statue du Canada, après restauration.
Remodelage du terrain.
Statue de la Femme, après restauration.
Visite de la carrière en Croatie.

Élévation Nord.
D'après relevé d'état des lieux.